Katanas-Samurai
Les Meilleurs encens du Japon, les encens de l'île d'Awaji
Les encens d’Awaji fait par des maîtres japonais appelés « Koh-shi »
Impératrice Suiko, Encens Awaji, Encens Japon
L’île d’Awaji est le pays natal des senteurs japonaises. 70 % des encens japonais y sont fabriqués.
Le bois d’encens japonais a été introduit au Japon vers 595. Au début du règne de l’impératrice Suiko, un morceau de bois de « jimi » (bois d’agar) échoua sur une plage de l’île d’awaji. C’était un morceau de tronc d’arbre imposant, il fut mis dans une cheminée avec d’autres morceaux. Sa senteur enivrante stupéfiât les gens présents à tel point qu’il fut offert à l’impératrice.
Shôtoku, le fils de l’empereur qui cherchait un arbre odorant pour sculpter une statue bouddhiste fût enchanté, il la sculpta et l’installa dans la salle de prière.
A Nara, capitale impériale, son chef reçut les félicitations du prince avec la recommandation à l’avenir de vénérer ce bois odorant.

Un sanctuaire Shintô fut crée par les insulaires. Ils l’appelèrent « Kareki » l’arbre de la mort.
« Pour les japonais brûler de l’encens est un acte inséparable de la célébration du bouddha, la senteur de l’encens purifie le cœur et l’esprit et éloigne le mal »   
Le climat particulier de l’île d’Awaji en particulier le vent d’ouest assez fort qu’on appelle Nishi-kare est idéal pour le séchage de l’encens.
C’est en 1850 que la fabrication de l’encens se développa sur l’ile et que sa réputation se répandit dans tout le japon.
L’ile d’Awaji est située à l’est de la mer intérieure au japon. Longue de 40 km du nord au sud et de 20 km d’est en ouest, elle compte environ 150 000 habitants.
La ville d’Ichinomiya est célèbre pour être l’endroit d’où sont né les premiers parfums.
La fabrication de l’encens de l’île d’Awaji.
Encens Awaji traditionnel
Des ingrédients naturels de très grandes qualités sont sélectionnés pour la fabrication des encens : gommes, résines naturelles provenant de bois précieux et substances florales sont mises dans des cuves et mélangées avec des ingrédients naturels (colorants, eau). La température et le taux d’humidité sont contrôlés.
Il en résulte une pâte qui sera fractionnée en blocs cylindriques d’environ 30 cm de diamètre appelés « Neritama ».

Encens Awaji Traditionnel
Les « Neritama » sont insérés dans une machine d’extrusion pour obtenir la pâte en forme de fil sortant de petits trous dits « Sugane » sur le plateau « Bonita », et la couper à l’aide d’une spatule en bois.
Les bâtonnets sont alors méticuleusement découpés puis disposés sur des panneaux en bois.

Ils seront exposés au vent d’ouest et sècheront doucement à l’air naturel dans des pièces où la température et l’humidité sont contrôlés par des système de volets laissant passer la quantité d’air et de lumière suffisante à la bonne évolution du processus pendant 3 à 5 jours. Ils seront ensuite liés en faisceau et examinés rigoureusement avant l’emballage.
Encens traditionnel Japonais
Découvrez les dans la boutique en cliquant sur lien ci-dessous:
Les maîtres des encens : les « koh-shi ».
Leur nom « koh-shi » signifie « ceux qui maîtrisent les arômes ». Ils sont les héritiers de la légende des arômes de l’ile avec plus de mille ans de tradition.
Ce sont eux qui assurent la totalité des opérations de fabrication des encens, du dosage à la finition.
Les encens de l’île d’Awaji sont de qualité irréprochable : fruit de la combinaison du mode de fabrication traditionnel, du contrôle qualité rigoureux et de la fierté artisanale des Koh-shi.
L’accréditation de « Koh-shi » est soumise à des normes rigoureuses et toutes les étapes de fabrication doivent être effectuées à l’intérieur même de l’île d’Awaji. La fabrication respecte les normes environnementales, les lois sur la protection des animaux (musc produit par le chevrotin mâle) et bien sûr les techniques traditionnelles.
Depuis l’antiquité, on considère que certaines énergies ont un pouvoir purificateur : la lumière, le fleurs et les parfums.
Les fragrances ont toujours été appréciées dans toutes les époques. Aujourd’hui encore comme dans le passé elles rythment notre vie quotidienne, elles contribuent au délassement et à l’apaisement de l’esprit pour des moments de bonheur et de plénitude, à tous moments de la journée.
Les fragrances ont toujours été appréciées dans toutes les époques. Aujourd’hui encore comme dans le passé elles rythment notre vie quotidienne, elles contribuent au délassement et à l’apaisement de l’esprit pour des moments de bonheur et de plénitude, à tous moments de la journée.
Katanas-samouraï.com importe directement de l’île d’Awaji une gamme d’encens récompensé en 2013 par le prix du ministre japonais du commerce et l’industrie, les encens « Bushiden ».
« En se consacrant entièrement aux encens, les « Koh- shi » sont semblables aux samouraï d’antan ». Les « koh-shi ont crée cette gamme d’encens samouraï. Nous en avons sélectionné 4 : 103 – 05 – 110 – 116. Nous vendons également un échantillon comportant les 14 senteurs.
Yujiro Fujiwara, Encens japonais Awaji
«On dit que les samouraïs brûlaient de l’encens pour atteindre une concentration totale avant les combats. Fragrance profonde de plantes médicinales naturelles».
Shigeaki Miyawaki, Encens japonais awaji
«Certaines choses méritent d’être défendues même au péril de sa propre vie. Les samouraïs se sont rendus à la guerre revêtus de l’odeur des êtres chers».
Kenzaburo Hegawa, Encens japonais awaji
«La senteur boisée de cet encens apaise la frénésie qui a conduit à la bataille et rétablit la tranquillité de l’âme.»
Yasuhito Yoshii, Encens japonais awaji
«Cet encens exprimé les cinq saveurs : -sucrée, aigre, épicées, salée, amère- en une senteur douce et élégante».